Centre JEAN PERRIN

CENTRE REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE CANCER D'AUVERGNE

Le Centre JEAN PERRIN

Le Centre JEAN PERRIN

Historique

 

1973 Ouverture du Centre
1975 Ouverture de l'hôpital de jour
1985 Réalisation des premières greffes de moelle osseuse avec mise en place d'une unité spécialisée
1987 Première consultation française d'oncogénétique
1988 Ouverture du Laboratoire d'Oncologie Moléculaire (LOM)
1990 Développement des techniques de chirurgie cœlioscopique en cancérologie
1992 Installation d'un service spécialisé pour le dépistage et le diagnostic des maladies du sein
1994
  • Mise en place d'un laboratoire d'immunothérapie et d'un laboratoire de thérapie génique
  • Rénovation du département de radiothérapie par l'installation de deux nouveaux accélérateurs linéaires et du traitement stéréotaxique des tumeurs cérébrales
1997
  • Poursuite de l'équipement du département de radiothérapie avec l'acquisition d'un simulateur de nouvelle génération en liaison avec une informatique plus performante
  • Acquisition d'une table stéréotaxique de biopsies mammaires
  • Réalisation de curiethérapie à haut débit de dose
1998 Ouverture d'une nouvelle unité de réveil et de réanimation
2000
  • Ouverture de l’Unité de préparation centralisée des cytostatiques
  • Réalisation de la radiothérapie conformationnelle à modulation d'intensité
  • Mise en place d’un plateau technique de fabrication de biopuces pour l'étude du transcriptome
  • Mise en place de l’équipe de psycho-oncologie avec le CHU de Clermont-Ferrand
2001
  • Agencement du laboratoire de Diagnostic Génétique Et Moléculaire (DGEM)
  • Création du réseau de cancérologie Oncauvergne à l’initiative des établissements de santé publics et privés de la région Auvergne
  • Acquisition d’un mammotome en sénologie
  • Création d’un comité de patients à l’initiative du Directeur Général, le Pr Jacques Dauplat
2002 Opération TEP Scan à l’initiative de la ligue contre le cancer, relayée par le journal la Montagne
2003
  • Accréditation ANAES (Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé) sans réserve
  • 1er Plan Cancer Jacques Chirac
2004
  • Création du Canceropole Lyon Auvergne Rhone-Alpes (CLARA)
  • Restructuration du service de médecine nucléaire et installation d'un appareil de Tomographie par Émission de Positons (TEP Scan)
  • Expérimentation du dispositif d’annonce
  • Loi Kouchner sur les droits des patients
  • Constitution du réseau Oncauvergne en Association
  • Mise en place de la Tarification A l’Activité (T2A)
  • L’Etat crée l’Institut National du Cancer INCa, agence nationale sanitaire et scientifique en cancérologie chargée de coordonner les actions de lutte contre le cancer
2005
  • Décès du Professeur Gaston Meyniel, Directeur Fondateur du Centre JEAN PERRIN (1973-1991)
  • Acquisition d’un mammographe numérique en sénologie
  • Ouverture de l’Espace de Rencontres et d’Information (E.R.I.)
2006
  • Ouverture de la cabine de socio-esthétique l’Embellie
  • Certification ISO 9001 de l’UPCO (Unité de Pharmacie Clinique Oncologique)
  • Constitution du groupement de coopération sanitaire IRUCA (Institut Régional Universitaire de Cancérologie d’Auvergne) avec le CHU de Clermont-Ferrand, agréé par l’ARH
2007
  • Acquisition d’un nouveau système de curiethérapie à débit pulsé PDR
  • Certification HAS (Haute Autorité de Santé) sans réserve
  • Création d’un Centre de Coordination en Cancérologie (3C)
  • Mise en place de l’Unité pilote d’oncogériatrie avec le CHU de Clermont-Ferrand
2008
  • Mise en place d’une Cellule de Retour d’Expérience (CREX) en radiothérapie : qualité et prévention des risques
  • Acquisition d’une caméra SPECT CT en médecine nucléaire
  • Acquisition d’un scanner diagnostic et dosimétrique
2009
  • Labellisation de la plate-forme GINA (Génotypage intensif en Auvergne)
  • Caméra cœur à semi-conducteurs en médecine nucléaire
  • 2e Plan cancer
  • Création du Groupement de Coopération Sanitaire Oncorad Auvergne (Centre JEAN PERRIN – Centre hospitalier Emile Roux au Puy en Velay – Centre médico-chirurgical de Tronquières à Aurillac) pour le traitement des cancers par radiothérapie
2010
  • Acquisition d’un mammographe numérique avec tomosynthèse en sénologie
  • Acquisition d’un scanner diagnostic dédié
  • Obtention de la labellisation INCa des centres d’essais cliniques de phase précoce CLIP2
  • Obtention de la labellisation INCa du programme personnalisé de l’après cancer Ulysse
  • Acquisition d’un accélérateur CLINAC iX en radiothérapie
2011
  • Inauguration du nouveau département de radiothérapie
  • Certification HAS (Haute Autorité de Santé) sans réserve
  • Acquisition d’un accélérateur NOVALIS TX en radiothérapie
  • Ouverture du nouveau bloc opératoire
  • Déménagement des services d’hospitalisation, d’hôpital de jour et de consultations dans le nouveau bâtiment
  • Transfert de la chirurgie thoracique du CHU au CJP
2012
  • Création du service de réanimation et de surveillance continue
  • Création du laboratoire de biologie médicale OncoGènAuvergne
  • Création de l'Unité de Gestion des Urgences Cancérologiques
2014
  • Mise en place du second TEP Scan
  • Mise en place d'un nouvel accélérateur en radiothérapie
2015
  • Ouverture du nouveau service de sénologie
  • Ouverture du nouveau service de radiologie
  • Nouveaux locaux des soins oncologiques de support et de l'E.R.I.
  • Inauguration du CIRMEN (Centre d'Innovations et de Recherche en Médecine Nucléaire d'Auvergne) 
2016
  • Première intervention par cryothérapie
  • Certification V 2014 par la Haute Autorité de Santé

Mis à jour le mercredi 3 août 2016 13:38