Centre JEAN PERRIN

CENTRE REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE CANCER D'AUVERGNE

Innovations

Innovations

Laboratoire de Biologie Médicale

Au delà des traitements anti-cancéreux traditionnels et de la biologie qui les accompagne, les équipes médicales du Centre Jean Perrin proposent de plus en plus souvent pour chaque patient, un projet thérapeutique personnalisé à partir de ses caractéristiques génétiques, physiologiques, psychologiques et de la « carte d’identité biologique » de sa tumeur.

Un département Recherche et Innovation en Oncobiologie rassemble sur un plateau technique unique toutes les compétences et tous les outils diagnostiques biologiques nécessaires à ce projet thérapeutique personnalisé, en :

  • biologie tumorale, cellulaire et moléculaire
  • génétique
  • pharmacologie


L'anatomie et cytologie pathologiques

Les anatomo-pathologistes sont les médecins qui réalisent les examens au microscope des tissus et des cellules prélevées lors des actes opératoires, ou par biopsie lors des consultations et des endoscopies.
Ils interviennent quotidiennement dans le diagnostic pendant les opérations. Cette collaboration étroite avec les chirurgiens permet, en cours d'intervention de préciser un diagnostic et d'adapter le geste chirurgical. Elle est facilitée par la proximité géographique des deux services et par un dispositif de liaison audiovisuelle. Secondairement, l'examen histologique définitif est obtenu en 8 à 10 jours ou parfois plus si des techniques spéciales sont nécessaires. Il permet aussi d’apprécier les caractéristiques d’agressivité biologique de la maladie pour y adapter le traitement.

L'oncogénétique

Cette discipline permet d’évaluer le risque de prédisposition héréditaire au cancer qui existe dans environ 10 % des cas de cancers (sein – ovaire – prostate – côlon…).

Elle s'organise autour :

  • d’une consultation d'oncogénétique (unique en région d’Auvergne, créée en 1987) où sont reçues les familles chez lesquelles un terrain génétique héréditaire aux cancers est suspecté. En pratique, toute branche familiale dans laquelle trois cas de cancers (différents ou identiques a fortiori) ou plus se sont déclarés, peut bénéficier de cette consultation. Elle permet un conseil génétique et une prise en charge médicale adaptée à tous les membres d'une famille considérée à risque (dépistages ciblés, mesures de prévention). Plus de 2 500 familles ont déjà fait appel à cette consultation en Auvergne ;

  • d’un laboratoire de diagnostic génétique et moléculaire (DGEM) créé et agréé en 2001, il fait partie des 25 laboratoires dotés par le ministère de la Santé dans le cadre du plan Cancer. C'est un laboratoire dévolu à l'identification des gènes de prédisposition héréditaire aux cancers mammaires, ovariens, du côlon, de l’endomètre (utérus), qui permet de proposer aux familles concernées, à travers la consultation d'oncogénétique, une prise en charge médicale individuelle adaptée.

  • d’un laboratoire de recherche : Laboratoire d'Oncologie Moléculaire (LOM)

La pharmacologie

Elle permet, notamment, de doser les médicaments anti-cancéreux administrés et d’adapter les doses prescrites en fonction des caractéristiques physiologiques du malade, pour éviter les sous-dosages inefficaces ou les surdosages toxiques.


Mis à jour le vendredi 4 avril 2014 09:48